- Les 15 derniers sujets de discussion -
Lancer un nouveau fil

- AD Ride 3 vient de sortir - ( 0 réponses )
- Triste nouvelle - Pierre Naville nous a quitté - ( 0 réponses )
- navette Algodonales - ( 5 réponses )
- Plan longueur suspentes - ( 10 réponses )
- Chasse à COO - ( 2 réponses )
- Nouveauté --- GIN Bonanza 2 (EN C) - ( 1 réponses )
- Ryanair Voiture de Location - ( 8 réponses )
- Soirée de fin de saison BPC - ( 6 réponses )
- PMA Harness Effect Test/ Test sellettes parapentes - ( 1 réponses )
- Flow Mosel Open 1..4/5/2018 - ( 1 réponses )
- Ton croupion au Corimont - ( 0 réponses )
- période de chasse - ( 0 réponses )
- sortie algodonales - ( 1 réponses )
- balade moto - ( 0 réponses )
- T-shirt Parapentiste - ( 1 réponses )

 

 

 

. . . . .

. .

.

- Sujet du POST: PMA Harness Effect Test/ Test sellettes parapentes ( 1 reponses ) -

Répondre :

Carolina y Alain
2018-11-12 - 20:21:00
Ci joint le communiqué de presse PMA après des tes effectués sur les sellettes/voiles et les changement de comportement (de catégorie EN) de la voile en regard au type de sellette utilisée. Ici plus bas le texte d'origine, je l'ai traduit en Fr et adapté. Une autre traduction (plus intéressante) viendra de l'article de Mario Arqué, directeur de la revue espagnole Parapente, avec son autorisation. ++++++++++++++++ PMA Harness Effect Test The result was known beforehand, which all participants assumed. But it seemed necessary to re-verify old results. In short, the effect of different harnesses in different settings on comparatively moderate gliders was to be investigated. This was mainly about the harnesses and less about the gliders. The unanimous opinion - "As soon as the harness is different from the one used for the type testing, the reactions of the paraglider will also change". In the meantime, many harnesses have arrived in the low-B glider range, which 10 years ago were exclusively reserved for the higher classes. With and without seat board, Hike & Fly with single leg loops and middle lying position with Leg Bag to name just a few. So far so good - but to what extent will these features cause a changed glider reaction? A moderate "low-B" will become a "high-end-B" or even an "EN-C". In the public perception the opinion prevails that a glider must be seen independently of the harness. If possible, the glider must always show the same reaction with all possible harnesses, and this also with every pilot. However, as soon as deviations arise, the pilot does not first question the combination self-critically, but reflexively takes the manufacturer and the testing authority into account. The manufacturer is directly and often accused of making incorrect statements about the glider in anonymous forums. His statements about the product are called into question and his reputation is often severely damaged. It is important to work against this misconception of the immutability of the classification of a paraglider. That was and is the aim of the "PMA Harness Effect Test". On the legal basis there is only "the paraglider system". A single test in sub-areas such as harness, rescue or paraglider is not provided for in aviation law. What gives us the freedom of unlimited combinations on the one hand, is exactly the problem on the other! Not everything always fits together with everything. Begun from rescues in certain harnesses and even harnesses with certain paragliders. For the rescues there is in combination with the harnesses at least one volume specification, for the combination of the paragliders with the harnesses there are no clues. Now to the results of the first part of the PMA Harness Effect Test: First of all, I would like to thank the manufacturers who supported the project. The first premise was that no single brand should be damaged, regardless of what came out afterwards. For this reason we keep the names and manufacturers of the paragliders and harnesses anonymous. Four paragliders were selected. Three of them were Low-B gliders, once it was a very light A glider. This was combined with four very popular harnesses. A real RACE harness was intentionally omitted, since such a harness is never used in direct combination with the class of gliders to be tested. The tests took place on two full days at Lake Garda under EN 926-2 conditions. In total, more than forty individual tests were carried out. Very experienced pilots were approached who could give objective information in the assessment of changes of a manoeuvre. The test pilots were in the weight range of the paragliders and the harnesses were carefully adjusted to the respective body dimensions. The following manoeuvres were selected in accordance with EN 926-2:2016: - symmetrical front collaps - asymmetricl collaps (75%), - deep spiral These manoeuvres were first assessed in as neutral an upright position as possible with the chest strap distance prescribed by EN 926-2. Then the chest strap was opened completely and finally the harness was brought into the maximum "lying" position of the adjustment possibilities. All configurations were evaluated individually in the selected manoeuvres! Initially, the basic classification was confirmed for all paragliders. Even if harnesses without seat board and with higher suspension have already behaved noticeably different than the classification had shown. But there was still no leap in classification - EN-B remained EN-B. However, the more the chest strap was opened, the more significant the differences were; even the EN-A glider became a much more demanding glider - EN-B in any case. If the back adjustment was then brought to the maximum position of the reclining position, the results of the tests were sometimes drastic. A class leap was expected - from EN-B to EN-C. But it came partly more drastically - some combinations had to be EN-D classified, which means nothing else than that the pilot had to actively intervene to finish the manoeuvre. It does not produce a uniform line - it affects more or less all harnesses with all paragliders - sometimes more, sometimes less - but always clearly noticeable! Only very few pilots are allowed to operate their paraglider in the EN harness setting - everyone else is clearly shown that there can be significant differences in the reactions of the paraglider if the initial position of the harness settings is changed. This mainly concerns a further chest strap distance and a lower lying position, or the combination of both. The classification is only an excerpt of the possible reactions - and not an absolute constant in practical flight operations! Traduction en Fr en cours.



Carolina y Alain
2018-11-12 - 21:08:00
PMA : Test d'effet sellette PMA Le résultat était connu à l'avance, ce que tous les participants ont supposé avant. Mais il semblait nécessaire de revérifier les résultats précédents. En bref, l’effet de différents sellette dans différents contextes sur des parapentesrelativement modérés a été être étudié. Cela concernait principalement les sellettes et moins les parapentes. L’avis unanime - "Dès que le sellette est différente de celle utilisée pour les essais de ce type, les réactions du parapente vont aussi changer ". Dans l’intervalle, de nombreuses sellettes sont arrivés dans la gamme des parapentes Low B, qui, il y a 10 ans, étaient exclusivement réservé aux classes supérieures. Avec et sans siège (table sous cutale), type Hike & Fly avec une jambe bouclées et position allongée moyenne avec Leg Bag (cocoon ndt), pour n'en nommer que quelques-unes. Jusqu'ici tout va bien, mais dans quelle mesure ces caractéristiques vont-elles modifier la réaction de la voile? Une modérée "low-B" deviendra un "haut de gamme-B" ou même un "EN-C". Selon l'opinion publique, l'opinion prédominante est qu’un parapente doit être vu indépendamment de la sellette. Autre possibilité (croyance ndt), le parapente doit toujours posséder la même réaction avec toutes les sellettes, et cela aussi avec chaque pilote. Cependant, dès que des écarts de comportement (par rapport au protocole de test ndt) se produisent, le pilote ne remet pas en cause la combinaison sellette-voile de manière autocritique, mais accuse l'autorité de test et le fabricant, par réflexe. Le fabricant est directement et souvent accusé d’avoir fait des déclarations incorrectes concernant planeur dans les forums anonymes. Ses déclarations sur le produit sont remises en question et sa réputation est souvent gravement mise en cause sur les forums. Il est important de travailler contre cette idée fausse de l’immuabilité de la classification d’un parapente. C'était et est l'objectif du "test d'effet de sellette PMA". Sur la base légale, il n’existe que "le système de la voile de parapente" (qui est testée ndt). Un seul test dans des sous-domaines tels que le sellette, le secours ou le parapente n'est pas prévu par la loi sur l'aviation. Ce qui nous donne en réalité, la liberté et des combinaisons illimitées, la première génère exactement des problèmes à l’autre (le parapente)! Tout ne va pas toujours avec tout. A commencer pour les secours avec certaines sellettes et même des sellettes avec certains parapentes. Pour les parachutes de secours, il y a en combinaison avec les sellettes au moins une spécification sur le volume, pour la combinaison parapentes et sellettes, il n’existe pas d’indices. Passons maintenant aux résultats de la première partie du test d’effet de sellette PMA: Tout d’abord, je voudrais remercier les fabricants qui ont soutenu le projet. Le premier principe était qu'aucune marque ne devrait être mise en question, peu importe ce qui en sortirait par la suite. Pour cette raison, nous garderons les noms et les fabricants des parapentes et des sellettes anonymes. Quatre parapentes ont été sélectionnés. Trois d'entre eux étaient des parapentes Low-B (ou B moins), et le quatrième un parapente A, très simple. Ceci a été combiné avec quatre sellettes très populaires. Une sellette véritable RACE a été intentionnellement écatrée puisqu’une telle sellette n’est jamais utilisé en combinaison directe avec la classe (A-) de parapentes à tester. Les tests ont eu lieu pendant deux jours complets au lac de Garde dans les conditions de la norme EN 926-2. - fermetures avant symétriques - fermetures asymétriques (75%), - spirale profonde Ces manœuvres ont d'abord été évaluées dans la position la plus neutre et la plus droite possible avec le thorax, distance de sangle prescrite par la norme EN 926-2. Ensuite, la sangle de poitrine a été complètement ouverte et finalement le harnais a été amené au maximum des possibilités de réglage en position "couchée". Toutes les configurations ont été évaluées individuellement dans les manœuvres sélectionnées! Initialement, le classement de base a été confirmé pour tous les parapentes. Même si le harnais sans tablette avec un ancrage haut pour les maillons ont déjà relevé un comportement sensiblement différent de celui de la classification avait montré. Mais il n'y avait toujours pas de saut dans le classement - EN-B restait EN-B. Cependant, plus la ceinture pectorale était ouverte, plus les différences étaient importantes; Même le parapente EN-A est devenu une voile beaucoup plus exigeante - EN-B dans tous les cas. Si le réglage du dossier était ensuite amené à la position maximale de la position couchée, les résultats des tests étaient parfois drastiques. La A passait de classe était attendu - d'EN-B à EN-C. Mais cela est devenu en partie plus radicalement - certaines combinaisons ont dû être classées EN-D, ce qui signifie rien d’autre que le pilote a dû intervenir activement pour sortir de la manœuvre. Il n’y a pas de ligne uniforme -cela affecte plus ou moins tous les harnais avec tous les parapentes - parfois un plus, parfois moins – mais c’est toujours clairement perceptible! Très peu de pilotes utilisent leur parapente dans le cadre et suivant les normes EN. Tout le monde sait et Il est clairement démontré qu’il peut exister des différences significatives dans les réactions du parapente si les positions des réglages du harnais sont modifiée. Il s’agit principalement d’une distance supplémentaire entre la ceinture pectorale et position couchée basse, ou la combinaison des deux. La classification n’est qu’un extrait des réactions possibles et non une constante absolue dans opérations dans la pratique en vol! Trd AP


posts: 1-2